Frank Frazetta (1928-2010) : a Tribute

on mai 11 | in Headshot ! | by | with No Comments

Frank Frazetta, the master of fantasy, just passed away. This humble article is dedicated to his memory.

Franck Frazetta, le maître de la fantasy, vient juste de nous quitter. Cet humble article est ma façon de lui rendre hommage…

What a shame to open a brand new Focus article with an artist who just passed away… Frank Frazetta indeed left us on the 10th of May, 2010, at the age of 82. Frazetta was a fantastic artist, a real symbol for an entire community of SF and fantasy fans. He worked on characters such as Flash Gordon, Buck Rogers, Vampirella and Conan the Barbarian. After having worked for the comics industry, he finally focused entirely on painting and illustration. His most famous painting is probably the Death Dealer, which became so popular amongst his fans that he draw numerous others paintings straring this dark hero. This character also became the hero of his own novel ! For French people, the Death Dealer also became the main illustration of Bloodlust, a dark fantasy RPG written by Croc and published at the beggining of the 90s by Asmodée. Frazetta, with his unique style, became with the years a real legend, putting all his talent at the service of science fiction and heroïc fantasy, a genre still too often underestimated. I propose you to dive into the Master’s fantastic universe through some of my favorite illustrations, and to go on his site to discover all the worlds he created.

Quelle tristesse de mettre en ligne un tout nouveau Focus sur un artiste qui vient de disparaître… Frank Frazetta vient en effet de nous quitter, le 10 mai 2010, à l’âge de 82 ans. Frazetta, c’est un monstre sacré de la culture geek, un artiste surdoué ayant donné vie à des peintures ayant marqué les esprits de toute une génération de passionnés de SF et d’heroïc-fantasy. Il aura travaillé sur des icônes telles que Flash Gordon, Buck Rogers, Conan le Barbare ou Vampirella. Après avoir fait de la bande dessinée sur de nombreux titres, il finira par arrêter et se concentrer exclusivement sur l’illustration et la peinture. Pour se rendre compte de la popularité de Frazetta, il suffit de se pencher sur ce qui est probablement son oeuvre la plus marquante, le Death Dealer (1ere illustration de cet article). Ce tableau eut tellement de succès qu’il devint un véritable phénomène, et Frazetta l’illustra de nombreuses autres fois pour répondre au succès de ce personnage auprès de ses fans. Il finit même par avoir son propre roman, fait assez rare pour être souligné pour le héros d’une peinture ! Sans oublier la couverture du jeux de rôle “Bloodlust“, jeux de rôle français co-écrit par Croc et sorti au début des années 90 aux éditions Asmodée. Tout un symbole… Frazetta, avec son style inimitable, est devenu au fil des années un artiste incontournable, un monstre sacré mettant tout son talent au service d’une culture encore trop souvent dénigrée. Je vous propose ici d’admirer devant certaines des plus belles oeuvres de l’artiste, et de retrouver son univers incroyable sur son site.


Frank Frazetta left us, he finally met the Death Dealer he had created, but one thing is certain : he entered the Olympus of the best SF and fantasy illustrators, the Valhala of all the dreamers. One day, frazetta will have his own museum, and I hope that where he is now, he fills his cups with ambroisia, for Crom’s sake !

Frank Frazetta nous a quitté, il a fini par rencontrer le Death Dealer qu’il avait lui-même créé et qui l’avait rendu célèbre. Mais une chose est certaine : il est entré au Panthéon des plus grands artistes de SF et de fantasy, au Valhala des passionnés de mondes imaginaires. Frazetta aura un jour son musée, et j’espère que là où il est, l’ambroisie coule à flots, par Crom !



    Pin It

    Comments are closed.

    « »

    Scroll to top