Geek-Art : Un Manifeste

on février 17 | in Non classé | by | with 17 Comments

Préparez-vous, mes enfants, voici venir un peu de lecture. Je me suis dit qu’après 2 ans d’aventures, il était temps de se poser un peu et de réfléchir. Les commentaires, sur Facebook, tumblr, twitter ou ici-même, sont les bienvenus…

 

Cela fait désormais plus de 2 ans que j’officie régulièrement sur Geek-Art.net. 2 ans que vous êtes de plus en plus nombreux (et je vous en remercie) à le visiter, que vous êtes de plus en plus nombreux à partager notre passion commune sur Facebook, Tumblr ou Twitter. 2 ans, 2 expositions sur Paris (Blockbusterz et 8 Bits Champions), et désormais une boutique en ligne. C’est déjà pas mal, mais j’espère que ça ne fait que commencer ! Alors tout ça mérite un grand merci : à vous, chers visiteurs bien sur, mais également aux artistes, les vrais stars de ce blog. Mais ça mérite surtout, aujourd’hui, un petit mot sur ce qu’est le Geek-Art.

 

Le  terme Geek-Art, quand j’ai eu l’idée de créer ce blog, s’est imposé de lui-même. Simple, précis, efficace. Et surtout inconnu de Google à l’époque, à part 2-3 articles qui se battaient en duel sur la toile. Aujourd’hui, de plus en plus de sites reprennent ce terme, qui devient incontournable. Pourquoi ? Comment ? Et d’abord, si on se penchait un peu sur ce terme ?

 

Mettons les choses au point : je suis passé par pratiquement toutes les phases du geek : jeux vidéo, comics et bandes-dessinées, jeux de carte à collectionner, wargames, jeux de plateaux, jeux de rôle, cinéma de SF,  littérature d’heroic fantasy… Bref j’ai eu une adolescence merveilleuse, même si mes conquêtes se comptaient plus en termes de points d’expérience qu’en gente féminine. En grandissant, je me suis rendu compte d’une chose : nous changeons. Certains geek restent accrochés à ces univers, mais moi, du fait de mes études, de mon travail, et de tout pleins d’autres facteurs, j’ai laissé un peu ces hobbys chronovores derrière moi. Et c’est là que je me suis rendu compte d’une chose : une fois geek, on le reste toute sa vie.

 

Je resterai toute ma vie un fan de Mario Kart ou de jeux comme Skyrim ou Fallout, même si j’y joue moins qu’avant. Je resterai toute ma vie un fan de comics et de BD, de Batman à Hellboy en passant par Blacksad et Tintin. Je resterai toute ma vie un fan de Star Wars (même si l’Empire Lucasfilm fait parfois tout pour m’en dissuader) et de Steven Spielberg. J’écouterai toujours des bandes-originales de films comme Conan ou Tron. Je lirai toujours de l’heroic fantasy ou de la SF. Je verserai toujours une larme lorsque Gandalf se sacrifiera face au Balrog… Tous ces univers sont en moi et le resteront. Et quel que soit nos âges, nos habitudes, nos situations sociales, quand on est fan de Mario ou des Goonies, on le reste sa vie durant.

 

Tous ces univers mélangés, que j’appelle le Geekdom dans tous mes posts (mélange de geek, bien sûr, et de kingdom, royaume) font partie plus ou moins de l’imaginaire collectif (encore plus de nos jours avec le succès grandissant des films de super héros par exemple : la culture geek est devenue rentable), et on peut même, désormais, l’appeler une culture à part entière. Certains l’appellent Pop Culture, et pourquoi pas. N’oublions pas que le Pop Art s’inspirait des icônes de l’époque (Marylin ou Bowie pour Warhol) et des comics (pour Roy Lichtenstein). Et si les icônes d’aujourd’hui étaient des Batman et autres Zelda ? La culture geek, croyez-le ou nom, existe bel et bien, que ce soit sous une forme cinématographique, animée, picturale, musicale, j’en passe et des meilleures.

 

Et cette culture, tout naturellement, en est venue à inspirer des artistes. Les jeunes artistes d’aujourd’hui, qu’ils soient graphistes ou illustrateurs, sont pour beaucoup encore fascinés par ces univers de leur enfance. Et il est vrai que ces univers sont une source d’inspiration infinie ! Manga, comics, films, nouvelles, romans, jeux vidéo… Ils ont l’embarras du choix, et qu’ils soient encore geek ou pas, qu’il est dur de résister à la tentation, lorsqu’on est illustrateur, de dessiner un Dark Vador, ou, lorsqu’on est graphiste, de refaire l’affiche de notre film de SF favori… Ainsi, petit à petit, je me suis rendu compte que des centaines, des milliers d’artistes travaillaient chaque jour à rendre hommage à leur univers favoris.

 

Et pourquoi pas ? Depuis la nuit des temps, les artistes de tous horizons ont été inspirés par des pans entiers de la culture mondiale : qu’il s’agisse de la culture gréco-romaine, de la culture chrétienne, de la culture perse, des contes scandinaves, que sais-je ! La culture est toujours inspirée par la culture. Alors pourquoi pas par la pop culture ? C’est ainsi, à mon sens, qu’est né le Geek-Art.

 

Le Geek-Art a ses codes, ses thèmes, ses courants, même. Il suffit de creuser : minimalisme, réédition d’affiche de films, mash-ups (ou l’art de fusionner 2 univers, comme le Seigneur des Anneaux et Tron par exemple), caricatures… L’essentiel est de comprendre une chose : toutes ces œuvres sont des hommages, des odes à ces univers qui nous ont tant fait rêver. Car il en est de Dark Vador comme de Zeus en son temps : on lui voue un culte, qui a transcendé les générations et les continents. Tout le monde connaît Mario et ses codes, du Japon aux USA, de la Suède à la Turquie. Le Geek-Art s’affranchit de la géographie, du temps, de l’espace, pour être pratiqué et apprécié par une multitude de fans, grâce à l’essor d’internet.

 

Le Geek-Art, par nature moderne et technologique, fait ses armes sur le net, grâce aux outils artistiques d’aujourd’hui : souris, clavier, stylet, Photoshop, Illustrator… et a réussi là où d’autres cultures ont échoué : traverser les continents et les sociétés pour s’adresser au plus grand nombre !

 

Au final, j’espère que mon humble blog aura aidé à mettre un nom sur un phénomène culturel qui existait déjà auparavant. J’espère surtout avoir contribué (et continuer à le faire dans le futur) à avoir commencé à creuser les bases d’une véritable communauté de fans et d’artistes. En tout cas, quelle que soit la définition qu’on lui donne, ou qu’on lui donnera, une chose est certaine: le Geek Art est là pour rester. D’une part parce qu’il est transgénérationnel. Mais surtout parce que c’est marrant. C’est cool. C’est drôle. On s’éclatera toujours à redécouvrir un Mario ou un Terminator. C’est une règle d’or, et qui, je l’espère, ne s’oubliera pas. Moi en tout cas, croyez-moi, je ne suis pas prêt de l’oublier.

 

Bien à vous,

 

Thomas OLIVRI, Thomas OLIVRI, Master & Commander de Geek-Art.net

 

(réflexion à suivre…)

 

 

    Pin It

    17 Responses

    1. Tu fais un boulot formidable sur ce blog, bravo.

    2. Ladhymia dit :

      Très jolie réflexion qui retranscrit parfaitement ce que je pense moi-même. Le Geek-art c’est une passion et je te remercie de faire partager tout ceci chaque jours :)

    3. Enfin !!!!!… un repère est posé… une aspérité pour se raccrocher…
      The show must go on ;o)-

    4. Geek-Art dit :

      Je vous salue bien bas et vous remercie bien haut…

    5. François dit :

      Belle réflexion, en plus d’avoir créé un nom commun et un blog de dingue, tu sais écrire et plutôt bien en plus !
      Merci à toi de compiler toutes ces oeuvres, de proposer des liens pour qu’on en ai plus. Les images de ton site sont toujours en top qualité en prime … QUE DU BON !

      Geek-Art 4 Life !

      Je vous laisse, je vais me faire tatouer Mario sur la nuque

    6. mat-u dit :

      Beaucoup de personnes se reconnaitront dans ces paroles :)
      A quand un geek-art-apéro ?

    7. Fragile-snake dit :

      2 ans que je suis ce blog, et c’est pas prêt de s’arrêter! Merci pour tout ce temps à trier l’infinité des pages deviant-art et autres… c’est toujours un plaisir de passer par ici. :)

    8. Bamb dit :

      Merci pour tout !

    9. Eeliottt dit :

      Tout est dit. (clap clap) =)

    10. lamoustache dit :

      Merci et bonne continuation Master Chief

    11. Geek-Art dit :

      Hé bé, ça fait plaisir, merci les enfants j’ai tiré ma petite larme…
      En tout cas ravi que tout ce boulot vous plaise, je pense que ça parle à toute une génération et le fait d’unir tout ce beau monde sous une bannière Geek-Art, ça me plait énormément.

      Ce n’est que le début !

      Merci pour vos encouragements, et n’oubliez pas de prêcher la bonne parole autour de vous !

      A très vite

    12. Patdack dit :

      Alleluia ! Amen Mec.

      Spread the Geek Spirit.
      Tu fais chier, toi et tes artistes envahissent mes murs ;)

      Keep the faith.

    13. Geek-Art dit :

      Mouahahah ! Merci !

    14. Romain dit :

      je considère ce manifeste et ce blog en générale tellement important pour l’art geek que j’ai même été jusqu’à intégrer ce blog et a faire une analyse du manifeste dans mon mémoire consacré à l’univers Geek et à son émergence dans l’art !!!
      longue vie au Geek-art !!!

    15. Geek-Art dit :

      Merci Romain, ça fait plaisir de voir que les choses avancent ! Qui aurait cru il y a quelques années qu’on pourrait faire un mémoire sur ce sujet ? Je suis ravi de poser ma pierre à l’édifice, et que mon travail depuis plus de 2 ans commence à porter ses fruits. Mais crois-moi, ce n’est que le début !
      Merci pour ce commentaire !

    16. Romain dit :

      je suis tout à fait d’accord, ce n’est que le début. Et j’espère même un jours si je parvient à devenir prof en fac d’art, a enseigner aux élèves comment ce nouveau mouvement artistique a vue le jour !!!

    17. Julianoë dit :

      Ce site est extra.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    « »

    Scroll to top