Harry Potter

Interview de Nicolas Delort pour Geek-Art.net

on avril 18 | in NEW-SLIDER, Non classé | by | with 1 Comment

Comme vous le savez si vous suivez Geek-Art, nous avons eu le plaisir avec French Paper Art Club de collaborer à la sortie d’une sérigraphie exceptionnelle signée Nicolas Delort, un artiste Franco-Canadien au talent qui monte, qui monte… A l’occasion de la sortie de cette pièce limitée à 35 exemplaires (si vous avez de la chance il en reste peut-être à la vente ici), il a été assez gentil pour répondre à quelques questions en exclusivité pour Geek-Art.net…

A Woman’s Courage, par Nicolas Delort –  Sérigraphie pour Geek-Art / French Paper Art Club

1/ Peux-tu te présenter en quelques mots et nous raconter ton parcours jusqu’ici ?

Après avoir entamé des études de physique en prépa, je me suis redirigé en école d’art. Apres avoir eu mon diplôme, j’ai fais des commandes à droite à gauche pour des petits éditeurs français et pendant mon temps libre je travaillais sur des projets persos, qui ont fini par attirer un peu d’attention sur tumblr et autres réseaux sociaux. Maintenant le gros de mes commandes vient des US.

En pleine séance de signature sur A Woman’s Courage pour Geek-Art / French paper Art Club

2/ Comment es-tu arrivé à ce style d’illustration si particulier ?

J’ai commencé le noir et blanc après avoir vu une expo de gravures de Rembrandt au Louvre il y a quelques années. J’ai mélangé ça à mes influences issues du jeu vidéo et j’en suis arrivé à ce que fais aujourd’hui.

Eboshi-sama from Mononoke Hime – Galerie Daniel Maghen

 

3/ Comment procèdes-tu techniquement ?

Je commence avec une série de croquis timbre-poste, quand j’en ai un qui me plait, je scanne et le pousse un peu dans photoshop. Je fais un crayonné poussé en digital, que je transpose ensuite sur ma carte à gratter au papier carbone. Ensuite je gratte avec une plume à gratter.

 

 

 

 

 

 

4/ Quel est ton processus de réflexion avant de trouver la composition finale (choix du sujet, disposition des personnages etc) ?

En général je me base sur des règles de compositions assez classiques, mais j’essaye de m’imaginer “dans” la scène comme si j’avais une caméra et tourner autour des points d’interets jusqu’à ce que je trouve un point de vue intéressant.

The Path of Faith – LTD GAllery

 

5/ Dans quelles conditions préfères-tu travailler ? En musique ? La nuit ? Dans l’urgence ?

Je commence généralement a travailler en début d’après-midi, mais j’atteins ma vitesse de croisière plutôt en début de soirée et je continue jusqu’à ce que je m’endorme a mon bureau généralement. Je bosse avec en fond soit des séries que je connais déjà soit des audiobooks. Si j’écoute de la musique, c’est environ deux tiers de classique, un tiers de BO de films ou de jeux vidéos.

The Book of Tyrael ©Blizzard Ent.

 

The Book of Tyrael ©Blizzard Ent.

 

6/ Quelles sont tes sources d’inspiration artistiques ?
J’essaye de trouver dans l’inspiration dans des médiums autres que l’illustration. Je fouille beaucoup dans la photo ou dans la peinture romantique ou symboliste du 19eme. Je me sers aussi beaucoup de mes propres photos de voyages pour composer mes décors et mes scènes.

Penelope, Queen of Ithaca

 7/ Quel est ton rapport avec la pop culture ?

Ça reste assez spécifique. Je regarde beaucoup de séries télés et je lis pas mal, mais je vais très peu au cinéma et je ne lis pas beaucoup de BD/comics. Je suis incollable sur quelques trucs (Harry Potter, Twin Peaks), mais mes connaissances en pop culture (surtout en musique ou en ciné) restent très limitées.

Where the Wild Things Are – Mondo

Wicked I shall be

 8/ D’aussi loin que tu te souviennes, quel est ton premier souvenir de “geek” ?

J’ai envie de dire que c’était les jeux d’aventures Sierra. J’ai presque appris a lire et à écrire avec des jeux comme King’s Quest ou Space Quest. Je me souviens encore de la plupart des énigmes à résoudre après tout ce temps.

Warhammer 40,000 - Black Library Classics

 

Trollslayer – Black Library Cover

 

9/ Quel est ton Oeuvre artistique favorite, celle qui t’a le plus marquée, tous domaines confondus ?
J’ai envie de dire Six Feet Under. Meme si c’est pas ma série préférée (ça reste X-Files) c’est une de celles qui m’a le plus marqué. Il y a clairement un avant/après quand on regarde cette série.

Cover for Wakening the Crow by Stephen Gregory – Solaris Books

 

10/ Quel est le sujet sur lequel tu rêverais de travailler ?

Illustrer l’intégrale de Harry Potter. Malgré ses défauts, la série est une vraie mine d’or pour un illustrateur.

 

 

11/ De quelle oeuvre es-tu le plus fier ?
Je m’attache pas trop à mes dessins, et au vu du temps que je passe dessus je n”ai plus trop envie de les voir une fois finis. Mais ceci dit, mon illustration intitulée ‘Mother’s day’ reste une de mes préférées, parce que je suis attaché au thème et à sa composition. J’aimerais bien la refaire maintenant que j’ai un peu amélioré ma technique, mais priorité à la nouveauté!

Mother’s Day

 

12/ Quels sont tes futurs projets ?
Outre des projets avec l’édition US que mon agent me trouve, j’ai quelques projets de sérigraphies en cours avec divers studios. J’ai aussi plein de projets persos dans les cartons, mais je me retrouve toujours à les mettre de coté quand des projets pros tombent.

A Rumor of Angels by Dale Bailey for Tor.com

 

13/ Petit exercice de rapidité :

Si tu étais un film ? Princesse Mononoké

Si tu étais un personnage de comics ? Hellboy

Si tu étais un jeu vidéo ? Le Secret de Monkey Island

Si tu étais une série TV ? X-Files

Si tu étais un robot ? Aralé Norimaki (Dr. Slump)

Si tu étais un véhicule ? Je sais pas trop, mais il serait dessiné par Akira Toriyama

Si tu étais une arme culte ? La Buster Sword de Cloud dans FF7

Si tu étais un réalisateur ? Kurosawa

Si tu étais un acteur ? Gillian Anderson (oui oui)

Si tu étais un jouet ? Une gameboy 1ere génération

Si tu étais une BD/comics ? Hellboy

Si tu étais une bande originale de film ?  ”Pour quelques dollars de plus” de Morricone.

    Pin It

    One Response

    1. Ciesielski dit :

      Surperbe interview. Je me reconnais dans bcp de choix (Monkey Island yeah!! / Six Feet)
      Ca donne très envie de découvrir la suite et de travailler avec ce monsieur.
      Et Mother’s Day (que je viens de découvrir) est magnifique tout comme l’édition limitée de Where the wild things are pour MONDO. Bravo à vous!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    « »

    Scroll to top