Le Hobbit – Une Projection Inattendue

on décembre 18 | in Non classé | by | with 11 Comments

Je ne vais pas faire la critique du Hobbit. Pour la simple et bonne raison que j’ai adoré. 2h30 de bonheur geek. Oui il y a des hauts et des bas, mais après 10 ans de famine heroic fantasy au cinéma, je ferme les yeux sur les détails un peu bancals du film, des scènes too much, bref, j’ai adoré le Hobbit. Et comme le disait un follower Instagram : « c’est un peu comme retrouver des amis pas revus depuis très longtemps ».  Et comme j’ai été heureux de les retrouver, ces amis… Donc non. Pas de critique ciné dans ces quelques lignes, plutôt le récit d’une expérience traumatisante.

09h30, cinéma Gaumont Montparnasse, en compagnie de ma chère et tendre. Je voulais absolument voir le film en HFR, en 48 images par seconde, et c’était la seule séance que nous permettait notre emploi du temps chargé de ce dernier dimanche avant les vacances de la Noël (oui, j’aime dire « la Noël »). J’en avais lus, des articles sur cette nouvelle technologie numérique cinématographique. Des articles dithyrambiques, bien entendu. Même le Saint Jackson assurait qu’il s’agissait du meilleur moyen de profiter enfin pleinement de la 3D au cinéma.

Je n’aime pas la 3D. J’ai toujours pensé qu’elle ne servait qu’à remettre un peu d’argent dans les poches de l’industrie du cinéma au sens large. Les expériences 3D que j’ai vécues jusque là ont toujours été amères : image assombrie, pas d’effet incroyable, gadget ne servant pas le propos… Comme beaucoup, le seul moment où je me disais « whaou ! », c’était pendant la pub Haribo…

Mais quand j’ai lu des articles au sujet du Hobbit et de ses fameuses 48 images par seconde (face aux 24 habituelles), j’ai été séduit. Une vraie 3D, pensée en amont et non pas 2 mois avant la sortie du film ? Qui servirait réellement le film ? Validée par Peter Jackson ? Banco !

Autant aller droit à but. La séance a commencé à 09h45 dimanche matin. A 10h00 nous sommes sortis de la salle. Pour la première fois de ma vie, j’ai quitté une séance de cinéma… Je n’ai pas pu. Le film cumulait tous les travers que j’abhorre dans la nouvelle haute définition. Combien de fois me suis-je retrouvé dans un grand magasin, en regardant ces nouveaux écrans et cette nouvelle norme HD en me disant : moi vivant, jamais ?

Pour moi, cette qualité soit disant HD enlève tout le charme d’un film. On n’assiste plus à un film, on regarde une vidéo de vacance tournée en HD. J’ai l’impression de me retrouver face à un téléfilm à gros budget. Les personnages sont tellement clairs qu’on peut compter le nombre de pores de leur peau. On peut voir le moindre boulon du moindre robot. Mais on voit également le moindre trait de maquillage, on discerne avec une netteté éclatante l’écran vert et la 3D rajoutée à la scène… Pour moi cette technique nous enlève ce voile, ce grain cinéma qui fait qu’on assiste à un spectacle.

Et ça m’a gâché toute l’expérience du Hobbit. Du moins les 20 premières minutes. Les plans intérieurs étaient pour moi insoutenables, les plans extérieurs encore plus. Je n’aime pas ça. Voilà. Après, il paraît que les avis sont partagés. Après tout, nous étions le seul couple de la salle à partir en courant de la séance… Mais si cette nouvelle qualité devient la norme, alors je sens que je vais garder encore longtemps ma « vieille » (5 ans) télé écran plat qui n’accepte ni le full HD ni les lunettes 3D.

Pour info, en sortant de la salle je me suis expliqué avec le gérant du cinéma, qui m’a avoué partager mon avis, et qui nous a laissé assister à la séance suivante sans ce HFR. Bon, il y avait les lunettes 3D, et encore une fois j’ai trouvé qu’elles ne servaient à rien, mais j’ai au moins pu voir le Hobbit comme un film, un spectacle, et pas comme une vidéo de vacances de la Comté tournée avec une caméra dernier cri.

Le HFR deviendra-t-il la norme ? Pour la première fois je me rends compte que la technologie peut me décevoir, et pour la première fois je me rends compte que cette dernière peut nous être imposée, même si on n’en veut pas. J’ai refusé de passer au Blue-Ray, je n’ai pas envie de renouveler toute ma collection de DVD et mon équipement vidéo. Mais si dans quelques années ce format sera imposé dans tous les cinémas, je me retrouverai comme un vieux con, à scander « c’était mieux avant ! »… Bon. Hé bien vieux con je serai dans ce cas !

Quant au Hobbit, je n’ai qu’une hâte, aller le revoir très vite au cinéma, sans lunettes, sans 3D, sans HFR, bref comme un vieux con !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

TO

PS : je vous invite à lire cet article de The Verge très intéressant sur le sujet (en anglais hélas), qui montre bien que les avis sont partagés !

PS2 : bien entendu, cet avis n’engage que moi et je serais ravi de lire vos propos à ce sujet !

 

 

 

 

    Pin It

    11 Responses

    1. jlpicard dit :

      Bonjour,

      je ne suis pas allé voir le film encore. Mais pour ce qui est de la qualité HD des écrans d’aujourd’hui je suis tout à fait d’accord avec vous!
      La 1ère fois que j’ai vu la qualité de la nouvelle TV HD qu’on avait acheté à la maison pour remplacer l’ancienne qui venait de mourir, j’ai cru à un mauvais règlage. Je trouve étrange qu’on accepte ça en fait.
      Ca marche très bien pour les jeux vidéos ou les films en 3D (type l’age de glace…) mais pour les films classiques ça massacre complètement l’ambiance! Quel intéret???
      Donc au final, je ne regarde jamais la TV et je me regarde mes DVD sur Home Cinema.
      J’espère vraiment que cette techno. va évoluer car là, c’est vraiment nul!

    2. jeff dit :

      eh bien oui moi aussi je suis un vieux con avant l’heure!! je suis allé voir le hobbit en 2d old school pour justement revoir mais amis vieux de 10ans comme je l’ai avaient garder en mémoire.

      j’avais entendu une chronique assassine du film(geek me five)et j’avais peur de ce que j’allais voir mais des les premières minutes me voila rassuré aucune critiques pour ma part .je dirais même surpris des liens qu’il y a avec la trilogie précédente

      allez juste un truc que mon frangin m’a fait remarquer dans le hobbit la scene ou bilbo trouve l’anneau il est jeune et dans le seigneur des anneaux il est vieux mais c’est juste pour faire le rageux!!

    3. Ngee dit :

      Je ne l’ai pas vu encore mais quoi qu’il arrive ca sera en 2d, ce n’est pas la première fois pour ma part que la technologie me déçoit c’est le cas avec la 3D (ou la 3D du pauvre plutôt)

      militant farouchement contre cette 3D inutile (qui n’est autre que le wap de l’époque pour vendre du téléphone portable sauf que cette fois ci c’est pour vendre de la télé et des billets de cinéma plus cher), elle n’apporte souvent rien de spectaculaire, ni à la profondeur, et est souvent mise là pour dire ‘hey c’est de la 3D t’as vu ! viens voir mon film le jeune tu vas trop être dans le mood cool’

      Du coup pour le hdr je ne peux pas me prononcer mais pour ne pas avoir voulu être totalement un vieux con j’ai testé quelques films en 3D (6-7 environs) sans jamais ne trouver aucun intérêt dans certains films, ça desservai même grandementt le film (avatar par exemple qui rendait les paysages flous alors que l’utilité d’avatar ca reste justement le rendu des paysages…)

      Bref j’ai pas envie de me gâcher The hobbit ca sera donc de la non 3D pour ma part un bon classique ou je pourrais profiter pleinement du film sans les inconvénients ^^

    4. Geek-Art dit :

      @Ngee : entièrement d’accord avec toi, mais je passe pour un vieux con sur Facebook :p

      Je n’aurais rien eu contre la 3D si elle apportait de la valeur aux films, mais force est de constater que c’est loin d’être le cas (je précise, comme toujours, de mon point de vue)…

    5. taviox dit :

      Originaire de Dijon je suis monté a la capitale pour le voir au mk2 bibliothèque car je sais qu’il y a systématiquement des séances 2D VOSTFR et je ne regrette pas.

      Je n’ai pas de pb avec la HD des blu-ray, en particulier parce que ça permet d’avoir des sous-titres potables et pas des amas de pixels mais la 3D je ne supporte pas. Sur un écran raisonnable le 1080p ne permet pas de voir les traces de maquillage sauf sur les très vieux films mais je comprends ce dont tu parles et ça ne me donne pas envie de tester la generation suivante de HD…

    6. Ludo dit :

      Je crois que rarement je n’ai été aussi en phase avec un article. Je suis d’accord avec chaque ligne ! ça fait vraiment plaisir de voir que je ne suis pas le seul de cet avis ! BRAVO !

    7. Nicolas dit :

      Hello !

      Je partage ton avis sur bien des points (la pub haribo c’est quand même un exemple flagrant du souci) : la 3D n’est qu’une machine à fric qui n’apporte rien et rend les films tout sombres. Seulement pas le choix, on ne peut même pas boycotter cette 3D inévitable dans les multiplexes, et même mon cinéma de petite ville s’y est mis…
      Comble du sympa, pendant la projection on a même eu droit à un petit message “en raison de la durée inhabituelle du film une entracte de 10 minutes est prévue au milieu de la projection” : huée dans la salle, nouvelle forme de machine à fric pour vendre des bonbons qui font du bruit et du coca qui fait psch… (vous pouvez rajouter les bruits de bouche par dessus).

      Pour parler HFR je comprends ton sentiment j’ai déjà moi aussi un peu de mal avec la HD qui me donne l’impression de voir un reportage TF1. là par contre d’après ce que j’ai lu il faut essayer de donner sa chance à cette nouvelle techno.

      D’après ce que j’ai lu ici ( http://www.ecranlarge.com/article-details-24570.php ) Peter Jackson aurait même calqué le déroulement de son film (l’intro longue et assez statiquen, le bazar des nains, …) sur la durée nécessaire à l’oeil (et au cerveau) pour s’habituer à ce nouveau procédé. Par contre je crois qu’il ne faut pas aller voir ce genre de projections sans avoir été averti sur le rendu avant et s’y être préparé.

    8. Bobibus dit :

      Je ne l’ai pas encore vu mais il me tarde!
      Pour moi ça ne sera pas en 48 images par sec, d’une part parce que mon ptit ciné associatif n’est pas équipé pour ce nouveau format, et d’autre part parce que je déteste cette impression d’accéléré que rendent certains téléviseurs avec leur 30 images par sec, alors 48 (ou à tester sur un film déjà vu pour pouvoir se barrer sans être trop dégouté).
      D’ailleurs, mon téléviseur est toujours réglé sur du 24 images par seconde pour les films (Quand je n’utilise pas mon videoprojecteur!)
      Par contre je le verrais probablement en “3D” selon mes disponibilités pour le voir, et je ne suis pas forcement réticent à cela dans la mesure ou le film a été réalisé en 3D et pas en post prod juste avant la sortie… ce qui est rare et décrédibilise totalement cette technologie qui pourrait vraiment être mieux exploitée.

    9. Andry dit :

      Hello,

      Je n’ ai pas encore vu le film, mais si le rendu (c’est à dire la photo) est si ratée, n’est-ce pas le réalisateur-photographe-production qu’il faudrait blâmer ?
      Je ne m’y connais pas du tout en 3D et autres HD, mais il ne s’agit là que d’outils, donc à mon sens les créateurs devraient toujours en avoir la maîtrise.

      Manque de savoir-faire ou manque de goût ? Comme le dit Nicolas, je pense qu’il faut donner sa chance à cette technologie

    10. grandfred dit :

      bonjour , c’est la premiere fois que je réagis sur geek art et je me devais de reagir ^^, autant je suis tout a fait d’accord a propos de l’hfr qui denature completement l’image et la 3d qui n’apporte strictement rien , autant je ne suis pas du tout d’accord concernant la hd .

      je vais peut etre me faire des ennemis mais la hd apporte un enorme plus sur la qualité de l’image quand meme , il suffit par exemple de regarder un film d’animation , si vous preferez la version dvd a une version blueray c’est que vous avez un probleme .. apres moi personnelement je desactive tous les traitements d’image que propose mon lcd pour justement evitez cet effet de video trop lisse / nette etc..

    11. Geek-Art dit :

      Salut Grandfred, tu parles de film d’animation, je te parle de film “classique”. Il est évident qu’un Age de Glace sera plus sympa en HD. Là je te parle d’un film “normal”, et c’est là que le bât blesse pour moi. Un ami dessinateur m’a dit “c’est comme si on enlevait tout le grain et les coups de pinceaux sur une peinture de Frazetta”… Je trouve ça assez juste, de mon expérience ! Après, hein, ma voix n’est pas religion, je donne juste mon ressenti :)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    « »

    Scroll to top