fr en
Book Review | Aphos, Aux Éditions Caurette

Book Review | Aphos, Aux Éditions Caurette

Les créatures oniriques d’Andrew Mar

Je ne sais pas pour vous, mais de mon coté j’ai toujours adoré la mythologie et toutes les créatures fantastiques et imaginaires que l’on pouvait y trouver.

Je bouquinais pendant des heures ces histoires, imaginant à quoi pourrait ressembler ces animaux, en ayant aperçus quelques uns dans des films ou encore dans des jeux-vidéos. Nombreux sont les univers de Fantasy qui m’ont ainsi bercé pendant mon enfance, y découvrant la magie, les dragons et autres créatures de l’imaginaire.

Dans le cadre de notre magnifique partenariat avec les Éditions Caurette (plus de détails dans cet article), nous avons pu recevoir un exemplaire du magnifique artbook Aphos, regroupant des dessins issus de l’esprit créatif d’Andrew Mar. Ce dernier fait parti de ces artistes permettant de voir à quoi pourrait ressembler ces animaux et univers fantastiques. Ayant travaillé entre autre pour Wizard of the Coast, Bethesda, Capcom, Kingdom Death, WhiteMoon Dreams et bien d’autre, il nous offre ici une plongée exceptionnelle dans son univers créatif.

Originellement publié via Kickstarter par Spiridon Giannakis, lorsque l’on parcours le livre et les quelques mots d’Andrew, on comprend très vite que l’on est face à accro du dessin, sous toute ces formes. Il a notamment commencé avec la calligraphie chinoise dès son plus jeune âge et on peut clairement ressentir les apports de cette technique dans son style aujourd’hui. Même si dans sa vie professionnelle il a tendance à se diriger vers des mediums digitaux, Andrew Mar continu d’entretenir sa technique et son rapport à l’encre avec différent challenges, notamment via le Inktober.

C’est avec cette encre que Andrew Mar remplie cet artbook de dizaines de créations toutes plus magnifiques les unes que les autres, reflétant parfaitement son univers. On est face à une des créatures issues d’un monde de fantasy un peu plus dark que ce à quoi on a peut-être l’habitude, et c’est tant mieux. Le trait fin de l’artiste met bien en valeur tous les détails de chacun de ces personnages et on se dit bien souvent que chaque page pourrait être une illustration bien plus grande et encadrée dans une exposition. Aphos est d’ailleurs découpé en quatre grands différents domaines :

Celestial – Le domain des anges, de l’élégance et de la puissance, qui servent à protéger leurs frontières.

Terrestrial – Les terres mortelles des royaumes en guerre, et celles prises entre eux dans la forêt et le ciel.

Infernal – Un monde sombre de démons, de succubes, de dragons et de bêtes, tous se battant pour survivre et parfois même pour vivre.

Pelagial – L’abîme de ceux qui ne recherchent que la compagnie si peu trouvée dans le vide.

Aphos est un livre rare, qui se trouve à la croisée d’un bestiaire fantastique et d’un livre narratif sans texte tant on a l’impression de comprendre l’histoire derrière toutes ces créatures. Il s’agit là d’un ouvrage dans lequel on peut se perdre quelques minutes ou bien des heures durant, découvrant toujours de nouveaux détails, faisant encore et encore de nouvelles rencontres.

Pour moi, c’est un super coup de coeur, et vous pouvez vous le procurer tout de suite sur la boutique en ligne des Éditions Caurette Liberdistri.com.

De plus, dans le cadre de notre partenariat, il vous suffira de rentrer le code GEEKART lors de votre achat pour bénéficier de frais de port à 0,01€. Un de monde de fantasy absolument unique vous attend !

Julien Djoubri

Julien a été bercé par la Pop-Culture et par l'art dès son enfance. Il adore partager son amour débordant pour tout ce qui touche à l'illustration, aux comics, films et autre étrangetés. Et quand il n'est pas occupé à découvrir de nouveaux univers imaginaires, il essaie de créer les siens en écrivant.

Related Posts
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.