fr en
Geek-Art and FPAC – Dragon Age Inquisition Official Art Show & Prints

Geek-Art and FPAC – Dragon Age Inquisition Official Art Show & Prints

Nous sommes très fiers, avec French Paper Art Club, de vous présenter notre nouvelle opération officielle avec Electronic Arts. En l’honneur de la sortie de Dragon Age Inquisition le 21 novembre prochain, nous avons la joie de vous proposer un ensemble de 10 hommages à cette saga devenue incontournable dans l’univers du Médiéval-Fantastique sur console. Ces pièces seront exposées dans un lieu à Paris que je vous révélerai en temps voulu… J’ai la grande joie de vous révéler aujourd’hui en avant-première les oeuvres de Dan Mumford, Guillaume Singelin et Kanthesis ! Chaque oeuvre sera disponible en sérigraphie en édition limitée et signée le jour de la sortie du jeu sur French Paper Art Club… Un petit reveal chaque semaine jusqu’au 21. Régalez-vous !

We are very proud with French Paper Art Club to present to you guys a new official project along with Electronic Arts. This time, we celebrate the release of Dragon Age Inquisition, the third opus of what became a must have for all the med-fan video games lovers  ! The game is meant to be released the 21st of november, and we will organize an artshow featuring 10 awesome artists. Each screen print will be available in limited quantities on French Paper Art Club. For now, I’m proud to reveal the 3 first artworks, that will be available the 21st of november. All hail Kanthesis, Guillaume Singelin and Dan Mumford ! Next reveal… Next week. Enjoy !


Dan Mumford (UK)

 dan-mumford.com

Dan Munford est un illustrateur feelance qui travaille depuis son studio de Londres. Il travaille pour de nombreux clients dans l’univers du film et de la musique mais aussi dans l’édition et les art prints.

Dragon Age a été pour moi un retour aux jeux que j’aimais pendant ma jeunesse. Le genre de jeux sur lequel je voulais passer des heures après Baldur’s Gate, Bioware est maître dans l’art de créer des mondes fantastiques aux histoires denses et des personnages qui donnent envie de s’impliquer, et Dragon Age fait partie de ceux-ci. Les dragons sont rares dans le premier épisode et leur majesté attirait spontanément l’attention,  alors j’ai décidé de vraiment en faire le point central de ma création. Le titre s’inspire également du jeu original, des Nains, qui aident à repousser l’engeance.

Dan Mumford is a freelance illustrator who works out his studio in London, UK. He works for many diverse clients, mainly within the film and music industry, as well as working on his own art prints and editions. 

« Dragon Age for me was a return to the games I loved in my youth. It was the game I was hoping for after spending hours playing Baldur’s Gate, Bioware are masters at creating fantasy worlds with intricate lore and characters you care about, and Dragon Age was no different. The dragons were quite sparse in the first game and their majesty was always something to be in awe of, so it really had to be the main focus of my piece. The title as well of course comes from the original game, from the Grey Wardens, who fight back the Darkness within the land ». 

Guillaume Singelin (France)

 blackyjunkgallery.tumblr.com/

Guillaume Singelin est un artiste Français bien connu des fans de bande dessinées. Il est à l’origine de la série “The Grocery” et participe également à “Doggy Bags”, tous deux chez Ankama, sous le génial label 619. Il a bien voulu participer à ce projet, et le résultat est au-delà de nos espérances !

J’ai passé beaucoup d’heure sur le premier Dragon Age, plus jeune j’étais passé à côté des grands classique comme Baldur’s Gate ou Neverwinter, du coup c’était l’occasion de découvrir un grand RPG. Le mix entre une histoire complexe, des relations approfondis entre les personnages et un système de combat tactique m’avait tenu de longues heures. Je n’ai hélas pas eu le temps de jouer au second opus, la sortie du prochain Dragon Age, va me permettre de reperdre un peu de vie sociale héhé… Pour l’illustration, le jeu n’étant pas sorti, j’ai repensé à mon expérience sur le premier opus, et j’ai découvert de superbes artworks pour Dragon Age Inquisition. Certains de ces artworks m’ont vraiment plu, et m’ont dirigé vers une illustration mixant l’épique du jeu de rôle et un côté icone religieuse. Le travail sur les armures aussi m’a poussé à creuser cette idée aussi. Et bien sûr le dragon, véritable emblème du jeu ».

Guillaume Singelin is a well known French illustrator and comics artist, who draws amongst other great stuff the series « The Grocery » (ed. Ankama). We are very happy to welcome him on this project !

« I spent a lot of hours on the first Dragon Age, when I was younger, I missed great classics such as Baldur’s gate or Neverwinter, it was the occasion to discover a great RPG. The Mix between a complex story, deep relationships between the characters and a tactical combat system held me for long hours. Unfortunately I did not get the time to play the second game, the release of the next Dragon Age will allow me to lose a bit of my social life again hehe. For the illustration, the game was not out yet, I thought about my experience as a player on the first game and I discovered great artworks for Dragon Age Inquisition. I really liked some of these artworks and drove me to an illustration where I mix the role playing game’s epicness and a religious icon side. The work on the armors pushed me to dig this idea too. And of course the dragon, the main symbol of the game ».

Kanthesis (France)

 kanthesis.deviantart.com

Né il y a une trentaine d’année à Reims, Klem est d’abord illustrateur dans l’âme. Autodidacte, il est inspiré très tôt par la génération d’artistes qui sévissaient dans « métal hurlant », de la BD dite classique et du manga. Son style est donc imprégné de ces cultures variées. Ses sujets de prédilection sont la science­fiction et la fantasy en général. En 2009 il passe à la BD et change radicalement de sujet et de style avec sa première BD/manga : Satori (chez les Humanoïdes Associés); l’historique­fiction de Ueshiba Morihei, le fondateur de l’Aïkido. Avec Niko, (scénariste) ils ont donc allié des épisodes de la vie réelle du maître et de son élève le plus connu, Saito Morihiro, et comblé les flous historique par des séquences imaginaires. Grâce à un gros travail de documentation, le défi était de tordre le cou aux idées reçues, en révélant la violence insoupçonnée de la discipline dans le contexte non moins violent du Japon de l’époque. Plus tard, en collaboration avec Elyum Studio pour Glénat il travaille en tant que chara-designer sur un projet de BD d’action matinée de SF au format européen : « Seigneurs de Guerre ». Entre plusieurs projets plus personnels, comme des illustrations « hommages » à ses univers et personnages favoris, il réalise quelques séries d’illustrations pour le jeu de Cygames « Shingeki no Bahamut ». Il réalise également des travaux pour des commandes privées, ce qui lui permet d’appréhender les univers les plus variés et les plus insoupçonnés.

« Dragon Age fait partie de ces jeux qui dépassent le cadre de leur media et de leurs réseaux et deviennent des phénomènes dont tout le monde entend parler. DA est donc parvenu à mes oreilles et à mes yeux de dessinateur et de joueur contrarié (par le manque de temps dont je dispose pour m’y consacrer) de cette manière. Lorsqu’il m’a été offert de célébrer la sortie de l’épisode « Inquisition » à travers cette illustration, le challenge a été de rendre hommage à l’identité visuelle forte du jeu. Après quelques recherches, le choix d’une Qunari allait dans ce sens : un design très particulier lié à la race, qui au delà de son apparence « démoniaque » n’a rien de manichéen. Et pour cela, il fallait que je joue sur l’ambivalence du personnage, que ce soit une femme forte et redoutable, investie dans sa mission d’inquisitrice tout en gardant une douceur et une certaine élégance dans son attitude ».

Born about 30 years ago in Reims, Klem is before all an illustrator in the soul. Self-learner, he was inspired very early by the artists’ generation that worked in “metal hurlant”, classic comics and manga. His style is filled with these various cultures. His favorite subjects are science-fiction and fantasy in general. In 2009 he moves on to comics et radically changes the subject and style with his first comic/manga: Satori (from Humanoïdes Associés); the historical fiction of Ueshiba Morihei, the founder of Aikido, (scenarist) they allied real-life-episodes of the master and his most famous pupil, Saito Morihiro, and filled the historical blurs with imaginary sequences. Thanks to a big research work, the challenge was to wreck stereotypes by revealing the unexpected violence of the discipline in the less violent Japan from this era. Later, in a collaboration with Elyum Studio for Glénat, he works as a character designer on a comic project crossed with European science fiction: “Seigneurs de guerre”.  In between several more personal projects, like tribute illustrations to his favorite universes and characters, he makes some illustration series for the Cygames’ game “Shingeki no Bahamut”. He also makes works for private orders which allows him to go through the most varied and unexpected universes.

« Dragon Age is one of those games that go over their media of origin and become a phenomenon that everyone hears about. DA came to my ear and my frustrated player (due to the lack of time I have) and drawer’s eyes. When I was offered the opportunity to celebrate the release of the “Inquisition” episode throughout this illustration, the challenge was to tribute the strong visual identity of the game. After a few research, the choice of a Qunari went in that direction: A very particular design related to the race that, above its demoniac appearance has nothing simplistic. And for that, I had to play on the character’s ambivalence: a strong and dangerous woman, invested in her mission as an inquisitor, but at the same time keeping softness and grace in her attitude ». 

Thomas Olivri

Thomas Olivri est le créateur de Geek-Art.net, le curateur du Geek-Art Store, et auteur de livres sur la pop culture et l'art inspiré par les cultures de l'imaginaire.Thomas Olivri is the funder of Geek-Art.net, curator of the Geek-Art Store, and the author of books dedicated to art and pop culture

Related Posts
Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.